Schizophrénie, folie, sadisme, barbarie, succombez ou cédez...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois dans la ville de River Crow...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léandre De Liancourt
Fondateur
avatar

Set fait par : : Moi-même
Messages : 597
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 28
Localisation : derrière toi

MessageSujet: Il était une fois dans la ville de River Crow...   Mar 19 Oct - 11:57

The true story of River Crow...
Fight for Freedom or die


On pourrait très bien commencer l’histoire par un « il était une fois. » Comme on pourrait tout aussi bien la commencer par « il fut un temps. » Mais à quoi cela servirait ? Dans quel but ? Ce qu’il y a à savoir sur cette histoire est là, devant vous. Vous ne pouvez plus faire marche arrière. Non, vous ne pouvez pas vous échapper. Rien. Vous faites l’erreur de rentrer dans cette ville, attiré par la splendeur des fleurs à l’entrée, les belles maisons, la beauté du paysage. Cette ville médiévale attire chaque année de nombreux voyageurs. Mais dès que vous mettez le pied à l’intérieur c’est pour ne pas en ressortir. Faites-le, ce pas qui vous ferait voyager dans les limbes de l’enfer. Faites-le, ce dernier petit pas, qui vous privera de toute liberté. C’est l’entrée dans les terres de Léandre de Liancourt. Qui se cache réellement derrière ces murs ? Qui reste protégé par les murs épais de cette bâtisse ? Pourquoi à chaque tombée de la nuit les hommes s’enferment-ils pour ne ressortir qu’au petit matin ? Faites-la, cette dernière foulée, qui vous retirera toute liberté. Venez et laissez-vous tenter par ce monde où la peur reste omniprésente en chacun de nous. Faites-la, et venez découvrir. Bienvenue à River Crow, la seule ville où l’homme n’a aucune conscience. La seule ville où justice n’est plus. Il était une fois une ville retirée d’Irlande. Il était une fois où les hommes vivaient heureux, en parfait harmonie. N’est-ce pas utopique ? N’est-ce pas féerique. Et si cette ville n’était plus que chaos ? Regardez, observez et voyez le sang sur les murs, voyez les tripes qui souillent les galets. Vous la sentez cette puanteur ? Ce n’est que celle qui émane de vous lorsque l’on vous arrache la peau, les muscles, vous laissant passer pour mort, ou juste, sur le point de rendre votre dernier soupir. Alors, cela vous tente ? Faites-le, ce pas et vous comprendrez…

Que s’est-il réellement passé à River Crow ?

Il était une fois en l’an 1942, la ville de River Crow. Réputée pour son bien être, pour sa splendeur, pour la jovialité de ses habitants. River Crow, l’une des plus belles villes médiévale d’Irlande, au loin, ses ruines d’un château, ses murs d‘un blanc étincelant, le sourire de ses habitants. Rien ne laisse à penser que dans cette ville, rien ne va. Mais comme toutes fleurs les pétales fanent. Comment toute chose vivante, la vie n’est qu’éphémère, chose qui ne peut durer, persister. La guerre a fait de River Crow l’un des endroits les plus craints de toute l’Ile. Qui sont ces gens ? Que font-ils ? Pourquoi ce ne sont pas les allemands qui viennent prendre le pouvoir ? La ville est vite assiégée, au loin, des cris, des pleurs. Les murs virent au gris, les fleurs fanent, la brume se lève. La guerre, quelle opportunité pour venir assiéger une ville. Rapidement le peuple se cache, prend peur. L’homme à la tête de cette armée n’est pas humain à ce que l’on dit. L’homme à la tête de cette armée n’est que le diable, fils de Caïn. Un homme sans pitié. Il tue, hommes, femmes, enfants. Peu importe. Il ne se nourrit pas. Il ne boit pas. Il ne sort que de nuit pour venir effrayer les habitants. La ville ne vit plus. Il n’y a plus rien. Les hommes se soumettent. Rapidement, les hommes cèdent. Personne ne se soulève. S’il veut le pouvoir, qu’il le prenne. Jusqu’où l’instinct de survie peut-il mener un hommes ? Les tortures se succèdent, les hommes ne sont plus rien. Plus de couleur, plus de vie. Le néant total. Au loin, pouvez-vous entendre le son d’un cri ? Le bruit d’un fouet qui claque contre une peau qui se déchire ? Sentez-vous cette perle de sueur qui glisse le long de votre dos ? De votre nuque ? Ce frisson provoqué par l’effleurement d’un doigt froid, gelé comme la mort ? Fermez les yeux. L’homme n’est plus rien. Au loin le manoir devient rapidement un endroit macabre. On dit que les hommes qui y vivent ne font rien de bien. On dit… Des dires, qui ne sont que chimère pour certains, balivernes. Des légendes. Certains lisent trop. Voilà ce qu’hurlent les habitant plus rationnels. Les autres, les lâches, morts de peur, ne font que croire en ces légendes. La guerre n’est pas finie. Mais ici, éclate la guerre civile. Entre instinct de survie et volonté de liberté. La vision du monde change. Les hommes ont peur. Et cela ne fait que commencer…

2042 :

Il fut un temps où les hommes vivaient encore heureux, en parfaite harmonie. Cela ne fait pas un peu conte de fée ? Les contes de fée n’existent pas, rien n’est réel. Parce que l’homme n’est pas fait pour perdurer, parce que le genre humain nait, et crève. Il n’est rien, simple petite chose éphémère qui un jour ouvre les yeux pour enfin les fermer. Il l’a compris, lui, qu’il était au-dessus d’eux. Il ne faut pas être aveugle, dupe, naïf, le genre humain n’est rien. Qu’est-ce que la vie d’une petite ville à l’échelle de la population mondiale si ce n’est rien. Une miette de pain au milieu d’un panier de baguettes. Quelle douce comparaison. Il lui aura fallu cent ans pour contrôler la ville. Aujourd’hui River Crow n’est rien. Une ville ou règne le chaos, la peur, la trahison. L’homme ne sait plus où se mettre, ni où est sa place. La ville se retrouve divisée en deux parties. La folie prend le dessus. Quelle sera votre place ? Suivrez-vous le chemin de Nikita, ferez-vous le choix de vous battre pour une cause qui, de toute manière, ne persistera pas ? Ou alors, prendrez-vous la route qui mène tout droit à ce manoir qui vous effraie tant. Partisan ou bien opposant ? Défendrez-vous vos droits, ou bien laisserez-vous la folie vous envahir ? Faites le bon choix. Faites le dernier pas, et entrez dans un monde ou il n’y a aucun échappatoire. Nous sommes actuellement en 2042. Les vampires ont pris le contrôle de la ville. Mais parce qu’en chacun de nous peut persister une part d’humanité, d’autres se battent. Les vampires se divisent, tout comme les hommes. Faites le bon choix. Battez-vous pour la liberté. Fight for Freedom.

Léandre de Liancourt.

_________________



~ There's no escape now, no mercy no more. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fightforfreedom.forum-canada.net
 
Il était une fois dans la ville de River Crow...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois, dans une contrée lointaine... [Endolion]
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» il etait une fois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fight for Freedom :: Introduction :: Réglement et contexte-
Sauter vers:  
//Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Vampire