Schizophrénie, folie, sadisme, barbarie, succombez ou cédez...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jaskaa Latvälla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaskaa Latvällaa

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Jaskaa Latvälla   Mer 22 Déc - 9:21

O
I N F O R M A T I O N S . G É N É R A L E S ;;
O


PRÉNOM & NOM: Jaskaa Latvällaa
ÂGE: 25 ans. 26 vampire.
GENRE: Masculin
RACE: Vampire
RÔLE: Vampire opposant résident en ville.


O
D E S C R I P T I O N S ;;
O


DESCRIPTION PHYSIQUE:

Je suis un homme des plus banal. Je ne suis pas laid, mais pas beau non plus. Mes longs cheveux châtains me tombent dans le dos, ma peau est blanche, mon teint blafard. Que dire sur ce que je suis. Je semble être ce que l’on a voulu faire de moi. Une personne sans âme, sans rien. Du haut de mon mètre quatre-vingt-dix, je ne regarde pas le monde de haut. Et bien au contraire. Je le regarde de bas. Mes yeux d’un bleu profond sont toujours baissés en direction du sol, regard de soumission, j’ai peur du monde extérieur, des gens, de leur regard et de leurs pensées. Je porte des vêtements qui semblent comme démodés, je veux passer inaperçus je ne veux pas que l’on me regarde. Je ne suis pas mince, je semble athlétique, car au fond, je tente de retrouver un peu de force, de courage. Je m’entretiens comme je peux pour remonter la pente aussi bien que possible. Mais pourtant malgré ça je porte sur moi les marques de mon passé. Mon corps est parsemé de traces, de cicatrices. Des brulures, des coups, toutes sorte de choses. Les paumes de mes mains sont marquées par deux grosses cicatrices qui ne s’effaceront jamais, les marques de ma crucifixion. Comment peut-on parler de moi comme étant un bel homme, quand on voit ce qu’il en ressort ?


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE:

J’ai peur, constamment peur. Je suis un lâche. Que dire de plus ? Mon passé à fait de moi ce que je suis tout simplement. Les gens me font peur, je suis un solitaire et je ne cherche pas le contacte. La réalité étant que je ne veux pas voir les gens, ni leur parler. On m’a apprit à me taire, à ne jamais rien dire, et donc je ne parle pas. Je parle constamment par langage des signes, aillant peur de prendre un coup pour une chose déplacée ou je ne sais quoi encore. Mon regard semble vide et moi dépourvu de tous sentiments. Je ne vie que pour une chose, me battre et détruire ceux qui m’ont fait ça. Je ne sais pas comment, mais je vais bien trouver. Bien que j’ai passé ma vie enfermé j’ai appris à lire et à écrire, je ne suis pas stupide et loin de là. Je suis peureux, mais si je dois me battre je le ferais. En réalité je ne sais pas comment je pourrais me décrire, je suis un être contradictoire. Je ne peux faire de mal, je ne me nourrit que de sang que je réchauffe pour ne pas avoir à faire du mal à qui que ce soit. Mais quand je me retrouve face à eux je suis sans pitié. Je ne tue pas… Je les extermine, bien plus que ça. Je leur fait payer tout ce qu’ils m’ont fait payer. Mon objectif, détruire les vampires, les partisans, la secte de malades mentaux psychotiques qui envahis la ville. Il suffis que je me retrouve face à eux pour que la bête en moi ressurgisse. Et là, je sais aller au delà de toutes mes capacités. Je ne suis pas un monstre, bien au contraire, je pense que ma gentillesse me tuera. Mais comment faire autrement quand votre vie fut un véritable enfer ? Je ne sais pas. Mais ne pas se fier aux apparences. Je ne me laisserais plus jamais faire.je ne serais plus jamais soumis. Et je me le promets… Je me bâterais pour récupérer tout ce que l’on m’a volé, mon innocence, et mon humanité…



O
B A C K G R O U N D ;;
O


HISTOIRE DU PERSONNAGE: (Un minimum de 50 lignes est exigé)


Mon enfance, je ne me souviens plus de qui je suis, d’où je viens, ce que j’ai bien pu faire et je ne pourrais probablement jamais le dire. Ma date de naissance, je l’ai oublié, mes parents, jamais connu, ou si peu. Depuis que je suis gosse je suis trimballé de gauche à droite, mais je pense que le pire endroit que j’ai connu reste celui-ci… River Crow…


15 Novembre 2022, Finlande:

« On signale une infraction au bord de la cinquième avenue, envoyez une équipe d’urgence, ça semble sérieux. »

Trois minutes, c’est le temps qui leur aurait fallu pour arriver dans la demeure familial des Latvälla, vingt minutes, c’est le temps qu’ils ont mit. Bien que l’appelle fut sérieux, personne n’est à l’abri d’un accident quelconque. Une soirée de pluie, des routes glissantes, une population qui ne roule pas, une visibilité merdique, comment doubler et accélérer ? Chose impossible. Trois minutes c’est le temps qu’il leur aurait fallu… Trois minutes fut le temps pour eux de s’éteindre. Un enfant de cinq ans qui disparait, une famille massacrée… Ainsi commence l’histoire d’un calvaire… Le 16 novembre 2022, tout les journaux ne parlaient plus que de ça. Personne ne revis jamais le petit Jaskaa… L’affaire fut close, le dossier bouclé, disparitions mystère et irrésolue. Un enfant parmi tant d’autre… Pourquoi le chercher ?

~~~~~~~~~~

Je peux encore sentir les coups, la violence du bâton qui claque sur mon dos. Je n’avais rien fait de mal, juste demandé à boire. On ne me donnait jamais de l’eau, alors je suis allé dans l’abreuvoir du cheval. Le goût du foin mélangé à celui de la bave, rien de bien apetissant, mais on me frappa pour ça. Je n’étais rien… Je n’avais aucun droits, juste celui de me taire, de me laisser faire, et celui de souffrir… Je n’étais rien…

22 janvier 2026, Russie.

« J’ai un poulain à te vendre, il est plutôt bien éduqué, il fait ce qu’on lui demande, regarde-le, comme il est mignon avec sa petite bouille. Crois-moi, du haut de ses neuf ans il est bien docile. T’as rien à craindre. Tu le veux pour combien ? »

Parfois les gens ne ressentent aucune pitié, rien du tout. On appelle ça la vente d’enfant, le proxénétisme, des actes dégueulasses et cruelles. Du haut de ses neuf ans, il était certes docile, mais pas stupide. Il se laissa faire quand on lui attacha les mains avec une corde de basse qualité, et l’enferma dans une boite de cinquante centimètres carré par cinquante centimètres. Qu’est-ce qu’il aurait dû faire, ou dire ? Rien. Le voyage fut surement long, il ne le sait pas, il est rapidement tombé dans les vapes. Trop de fatigue, de faim, de soif. A son arrivé ses lèvres étaient gercées, son ventre lui faisait mal, il avait mauvaise mine. On lui donna à boire, du pain pour le repas, rien de plus. Ses joues étaient creusées, ses cotes ressortaient, il n’avait plus aucune vitalité, plus aucune volonté, et il n’avait que neuf ans… Et encore rien vu…

~~~~~~~~~~

Combien de temps je suis resté là ? Combien de temps j’ai fait ça ? J’en sais rien. Je devrais surement le savoir, où pas. Les jours étaient longs, les nuits encore plus. Je n’aimais pas le soir, on venait dans ma chambres, parfois on me battait par plaisir, d’autre fois, on me violait. Pour moi c’était devenue mon quotidien. Je n’étais rien, tout comme je ne l’avais jamais été au fond. J’avais peur, j’avais mal, mais je ne faisais jamais rien. Je me soumettais, espérant chaque jour que cela cesse. Mais qui disait liberté, disait mort dans le monde dans lequel je vivais…Ce que je me souvient de mon séjour en Russie ? Rien, j’ai préférais l’oublier… Ce n’était vraiment… Rien…
07 juin 2033, Russie.

On est venu le chercher ce jour-là. Pour l’amener où ? Il ne le savait pas, mais on disait qu’il était devenu trop vieux pour rester ici. Ce qu’il avait vécu durant ses sept longues années n’était que violence, une chose inhumaine, inimaginable. Il ne parlait plus, on lui avait appris à rester silencieux, il ne hurlait plus, non il n’était plus rien. Seize ans, et il ne restait qu’un corps dépourvu d’âme, rien du tout. On l’avait violé, bafoué, on lui avait tout prit, il n’avait plus rien. Lorsqu’on lui parlait il se contentait de baisser la tête, regardant la pointe de ses pieds, faisant oui quand il le fallait, ou non, le choix de la réponse n’était pas le sien, mais le leurs. Ce jour-là une femme était venue le chercher, ce qu’elle avait dans le regard, rien de bien humain, sa peau était blanche, ses yeux bleus, presque surréaliste. Il n’en avait pas peur, se contentant de la suivre, elle, qui lui promettait une vie meilleure. Si seulement il avait su, si seulement il aurait pu comprendre. Mais non. Il n’avait plus de chaînes, il n’avait plus de coups, plus rien. Silencieusement il mettait le premier pied dans l’eau glacée du Styx. Naïvement, il allait droit à la mort, mais il ne le savait pas encore…

~~~~~~~~~~

Je n’ai pas eu le temps de dire ouf, qu’on se jeta directement sur moi. Il disait que j’étais trop vieux, plus un enfant, et le destin des adultes n’avait rien de bon. On me remis des chaînes, le sourire aux lèvres, me disant que je semblais appétissant. On m’enferma de nouveaux dans des cachots. Ce qu’on allait faire de moi, je ne savais pas. Mais je m’en foutais. De toute manière, j’étais persuadé que ça ne pouvait pas être pire que tout ce que j’avais connu en Russie. Ce n’était qu’une espérance basée sur rien du tout. Je suis arrivé, le lendemain, les coups étaient de retour. On me prit mon sang, m’attacha sur une croix et m’enfonça des cloues dans les plantes des mains et des pieds. Combien de temps on me laissa là ? Bien trop longtemps… Et ce n’était qu’une torture parmi tant d’autre… Je n’étais encore une fois…Rien.

12 Septembre 2041, river Crow.

Huit ans, c’est les longues années qu’il s’amusa à compter. Au début, on lui promis la mort, puis la torture et encore une fois la mort. Le nombres de coups ne se comptait plus par dizaine, mais par centaines. Chaque jour son sang coulait, chaque jour, ce n’était que souffrance. Il se demanda comment il faisait pour encore avoir la force de respirer. Il ne savait pas à qui il avait à faire, il se contentait de fermer les yeux, d’attendre que le mal cesse. Mais le mal persistait. Quand on ne lui enfonçait pas des clous dans les moindres parties de son corps, on le brulait, le mordait à sang, le violait. On lui arracha la peaux, recouvrant les moindres parties de son corps avec du sel pour que les blessures ne cicatrisent pas. On lui fit connaitre le supplice de la goutte d’eau, une semaine sans dormir, il en devenait dingue. Enfermé dans une cave de six mètres par six. Il ne voyait jamais les habitants, juste des gens fous. On lui dit qu’il avait à faire aux malades du manoir. Mais qui étaient ces gens ? Il ne le savait pas. Puis un jour on est venu, protestant que cela suffisait, qu’il avait montré sa force, sa capacité de résistance. Ce qu’on lui offrit ce jour-là ? L’immortalité. Il comprit enfin. Durant huit ans on l’avait rendu fou, on avait testé sa force. Mais durant huit il avait serré les dents, tentant en vain de ne pas finir dans une folie certaines. Les yeux clos, la gorge serrée, les mains tremblantes il se laissa faire quand on enfonça ses crocs dans son cou. Pour lui, c’était enfin la délivrance… Du moins, c’est-ce qu’il espérait…

~~~~~~~~~~

Je ne suis plus rien. Juste un corps. Mon esprit est mort, mon âme, mon être, tous de moi. Je semble faire partis de ces êtres romantiques, naturalistes, croyant en une seule chose, ce qu’ils voit. Et la seule chose que je sais c’est que l’homme est vile, cruel, perfide. Je ne suis pas mort, je pourrais dire que j’ai survécu. Mais pourquoi faire ? La vengeance n’est qu’un plat qui se mange froid, et je vais le dévorer chaud. Je veux voir les hommes morts, tout ceux qui m’ont fait connaitre cette injustice. Et par ces hommes je pense en premier à cet être qui se cache là-haut. Peut importe les moyens que je vais employer. Je me suis enfuis, et cela pour une chose… Voir sa tête sur un piquet, et son corps flamber aux premiers rayons du soleil… Je serais sans doute sans pitié…
15 novembre 2042, river Crow.

Il est mort… Ou du moins, ce qu’il restait de lui. Au loin, un homme court, part. Ses longs cheveux flottant dans l’air de la nuit… L’odeur de la liberté lui emplissant les narines… Pour la première fois en 26 ans Jaskaa est libre… Mais à quel prix ?





O
I N F O R M A T I O N S . A D D I T I O N N E L L E S ;;
O


POUVOIRS: Mentaliste.
AUTRES ÉLÉMENTS: Jaskaa a perdu l'usage du langage lors de sa séquestration. Il ne sait pas si il reparlera un jour, il en est capable, mais il en a pas envie. Il ne s'est jamais vraiment remit de cette période.
PERSONNALITÉ DE L'AVATAR: Jamie Burke
SELON VOUS, VOTRE PRÉSENCE SERA...: Aucune idées.
COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM? Le destin.
QUELLES SONT VOS PREMIÈRES IMPRESSIONS? Good.
LES 6 MOTS DE PASSE DU RÈGLEMENT: OK by Léandre.
© Codes & Mise en page par Kayla V. Lehan
Toute reproduction sans autorisation est formellement interdite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor C. Palmer

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Jaskaa Latvälla   Mer 22 Déc - 19:49

Et bien, bienvenue sur le forum, jeune homme.
Je ne vois rien à redire sur votre fiche, à part quelques fautes minimes par-ci, par-là...

[note de la personne derrière : L'avatar ♥_♥ je veux te croquer, joli monsieur]

*ouvre les portes de la ville*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaskaa Latvällaa

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: Jaskaa Latvälla   Mer 22 Déc - 21:02

Merci monsieur. je ferais attention pour le fautes à l'avenir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isleen O'Sheilagh
Gamine merdeuse et sanguinaire.
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : dans le fumoir avec le grand méchant VCP...BBrrrr!!

MessageSujet: Re: Jaskaa Latvälla   Jeu 23 Déc - 1:37

se dandine avec un sourire psychiatriquement instable et dérangeant...
"bonzour monsieur!! Very Happy ....toi aussi t'as du mal à parler?...bah moi les docteurs ils m'ont enlevé un bout de la tête pour que je parle...et ca va beaucoup mieux....enfin je crois drunken."

bienvenu !!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre De Liancourt
Fondateur
avatar

Set fait par : : Moi-même
Messages : 597
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 28
Localisation : derrière toi

MessageSujet: Re: Jaskaa Latvälla   Jeu 23 Déc - 1:49

Le pauvre tit père à sa maman, comme il est choux... Encore un qui rêve de trop, bon courage mon gars...

_________________



~ There's no escape now, no mercy no more. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fightforfreedom.forum-canada.net
Harald Von Arzdörf

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 17/12/2010
Localisation : arrive à Rivercrow

MessageSujet: Re: Jaskaa Latvälla   Jeu 23 Déc - 5:56

ne les écoute pas ...ze zont des malades mentaux ou des monstres zans âmes. Tu as fait le bon choix je zuis heureux d'avoir un nouveau vampire opposant à nos cotés Nikita va être ravit de te voir...

zoit le bienvenu !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaskaa Latvällaa

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: Jaskaa Latvälla   Jeu 23 Déc - 20:30

Bande de fous. Merci au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ksenia Matveiev

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Jaskaa Latvälla   Jeu 23 Déc - 20:37

Hooo tient quelqu'un qui ne parle pas ... *ça fait que je peux causer encore plus ....* toi et moi faut qu'on soit potes ! des idées divergentes ? pffff c'est du détail ...

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaskaa Latvällaa

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: Jaskaa Latvälla   Jeu 23 Déc - 20:42

Ami avec une folle qui plussoie les idées aussi pathétiques soit-elles du "maître" de ces lieux ? Je ne suis pas certain que tu es ben compris le message très chère, mais... Je ne partage pas du tout ses opinions et de loin même. Mais pourquoi ne pas essayer tout de même, je ne risque pas de te couper la parole.
Merci au passage tout de même. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jaskaa Latvälla   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jaskaa Latvälla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fight for Freedom :: Tout commence ici :: If I was your vampire ? :: Fiches vampires validées-
Sauter vers:  
//Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit